être rappelé

LAISSEZ VOS COORDONNÉES, NOUS VOUS RAPPELLERONS !

* Champs obligatoires

« Je médite pour faire l’expérience d’une façon d’être en paix, réceptif et d’apprécier l’ordinaire et l’inévitable ». P. Fleischmann

L’INTERVENANT CHRISTOPHE COUPAS

christophe_coupas_meditation_groupe

 

 PARCOURS PERSONNEL

 

 

Vingt ans d’activité professionnelle en entreprise m’ont amené à assumer des missions de commercial export puis directeur export et enfin directeur exécutif pour le compte d’un tour-opérateur spécialisé. Ce parcours m’a amené à subir pas mal de stress comme c’est le cas de beaucoup d’entre nous dans le monde  professionnel. Pour faire face à ce stress et pour me préserver de ses effets multiples et sournois, j’ai commencé à chercher des solutions.

 

Sur ce chemin, j’ai découvert la psychanalyse et j’ai pu comprendre d’où je viens et ainsi saisir le poids du passé et les effets de ce dernier dans ma vie du moment. En clair, j’ai commencé à devenir conscient de mes habitudes, de mes réactions réflexes. Mais comprendre est une chose, se sentir bien en est une autre.

 

J’ai alors trouvé le yoga kundalini qui a été une ouverture au corps, un premier pas vers le bien-être immédiat en me permettant de décharger tension et stress de la semaine et de retrouver un état de détente et de disponibilité qui me rendait heureux.

 

Et sans rentrer dans le détail des nombreuses initiations à d’autres pratiques psychocorporelles (shiatsu, travail sur le souffle etc…) j’ai fini par découvrir la méditation de pleine conscience. J’y ai trouvé un cadre et une approche simple, directe, profonde et efficace pour ancrer l’esprit au corps. C’est pour moi une hygiène psychique. Ainsi, l’esprit flotte moins au grès des pensées qui jaillissent de manière incontrôlée et qui ont tendance à le distraire de l’essentiel, à l’emmener et le perdre dans des considérations qui s’avèrent parfois inutiles, négatives, avec un caractère récurrent, et qui prennent souvent la forme d’idées réflexes et pour certaines enfin qui sont vraiment obsessionnelles au point d’avoir des effets somatiques.

 

La méditation de pleine conscience me permet non pas de supprimer les pensées, ce n’est pas l’intention, mais de devenir un observateur plus conscient de ce qui me passe par l’esprit. J’apprends ainsi en avançant dans la vie à observer avec une plus grande définition ce à quoi je pense et comment j’y pense. Jour après jour. Et de découvrir ainsi des moyens de ne plus subir les conséquences des pensées, des émotions et des humeurs qui me traversent. En clair, je les regarde exister et cela créée une distance qui me permet plus facilement de m’en défaire le cas échéant.

 

 

INSTRUCTEUR  QUALIFIÉ EN MBSR

 

J’ai achevé la formation intensive de développement de l’instructeur (Teacher Development Intensive ™-TDI) du « Center for Mindfulness » » de UMass (Université du Massachussets) organisé en France dans le cadre de l’ADM (Association pour le Développement de la Mindfulness).

 

 

POURQUOI JE MÉDITE ?

 

Je médite pour ne pas être pris aveuglément par des réactions mentales, des sentiments ou des pensées réflexes qui ont creusé leur sillon dans mon esprit avec le temps et qui font ce que je suis à cet instant.

 

Je médite pour sentir mon corps et mon esprit avec une perception accrue qui permet de réagir et de prendre des décisions afin de préserver ma stabilité et m’éviter les tourments.

 

Je médite pour passer de l’entendement intellectuel de ce que je vis à son intégration émotionnelle et corporelle. Je vis ainsi chaque jour avec une acuité renouvelée. A la fois plus sensible et plus calme.

 

Je médite par ce que j’aime les premières fois.

 

Je médite parce qu’à la longue, la pratique de la pleine conscience devient un état et que l’œil neuf que cela m’apporte renouvelle ma capacité d’émerveillement sur la vie sans que la réalité ne change pour autant.

 

Je médite pour chaque jour m’encrer un instant dans la conscience qui au fond échappe aux tourments de la surface du quotidien. Ainsi, j’entretiens une stabilité au-delà du paraître et des mots.

 

Enfin, la pratique au quotidien de la méditation ainsi que les retraites et enseignements sur la pleine conscience auxquels je participe m’apportent tellement qu’il y aura eu dans ma vie un « avant » et un « depuis » sa découverte.

Mon souhait est, sans pression, ni enjeu, de créer des moments que j’ai envie de vivre. Il s’agit de moments où j’accompagne ceux qui découvrent cette pratique et font l’expérience du changement…

 

Christophe Coupas 

Instructeur MBSR